[Single] Kitagawa Kenji – NMB48

6e single des NMB48, il sort seulement une semaine avant UZA de leurs consoeurs. Le succès est tout de même au rendez-vous, car revient sur les classiques des groupes 48.

Kitagawa Kenji A NMB48

Critique

  1. Kitagawa Kenji (5/5)
    Cette chanson est une véritable bombe. Commençons par le titre, complètement décalé. Kitagawa Kenji, c’est celui qui se charge des vidéos des groupes 48, il est responsable des mv et des dvd, cet hommage est donc complètement improbable. Il apparaît même dans le clip, mais faut le savoir pour le voir ! Il est donc à 3:28 assis au fond, jusqu’à 3:36, puis à 3:37 adossé contre un mur, et à 3:45 aussi. Je vous laisse le trouver dans le refrain suivant …
    Entrons maintenant dans le vif du sujet, la musique. Le début est tout simplement excitant. L’instrumentation est vraiment bien réussie, et les voix se collent bien sur un tempo plutôt moyen, qui nous laisse sur notre faim jusqu’au refrain (le pont est aussi très bien géré). Arrive alors une des plus grosses réussites des groupes 48 selon moi. Ce refrain est génial. Y’a rien à dire, il est prenant et joyeux. Il incite vraiment à se lâcher et faire la fête ! C’est pour moi le meilleur refrain depuis Iiwake Maybe.
  2. Hoshizora no Caravan (5/5)
    Très belle chanson, calme mais tout de même dynamique (ce qui est dur à réaliser, d’habitude je n’aime pas trop le type « ballade ».) Là c’est très harmonieux. Allez voir mon focus de Hoshizora no Caravan pour en savoir plus.
  3. Renai Higai Todoke (5/5)
    Encore une fois une très bonne réussite. Cette fois représentée par les Akagumi, la chanson fonctionne très bien. Le plus réussi est le chant en décalé lors du refrain (qui attaque dès le départ) : ça donne une petite curiosité et un vrai style à la chanson. Les voix de Miyuki et Nana tombent très bien là dessus. Très bonne surprise donc.
  4. In Goal (3/5)
    Pas mal du tout, mais à côté des précédentes on perd un peu de rythme. Le refrain est tout de même très joli, et le résultat est plutôt réussi ! L’instrumental (notamment l’introduction) est plus que correct.
  5. Fuyushougun no Regret (4/5)
    Très bonne petite balade. Correspond très bien à ce que rendent les NMB globalement, de belles voix et des choeurs réussis.
  6. Nemuku naru made hitsuji wa dete konai (3/5)
    Cette fois beaucoup plus dans le genre de 12/31 (chanson de l’album Teppen Tottande des NMB48). Le piano est l’accompagnement principal de voix souvent solistes, jusqu’au refrain où les filles chantent en canon ! C’est assez bien réussi, mais ça fait fortement penser à ce que les AKB48 ont déjà produits avec des titres comme Sakura no ki ni narou.

Conclusion (16,7/20)

Sans aucun doute le meilleur single des NMB48 jusqu’à présent. On comprend que de nombreux fans des AKB aient pu – déçus du style adopté dans UZA – se rabattre sur cette pépite. Si vous commencez avec les NMB48, je vous conseille d’écoutez ce single en premier ! Kitagawa Kenji ne vous laissera pas indemne.
Je vous conseille aussi de regarder les lives, car le groupe s’applique a toujours réalisé une chorégraphie originale dans chacun de leur single, et cette fois encore, ça n’a pas loupé.

Voici des liens de téléchargements de la Theater Edition. Si vous aimez le single, achetez le pour encourager le groupe à continuer !

Si vous vous intéressé au groupe 48, lisez aussi la critique du précédent single des AKB48, So Long!.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s