[Stage] Idol no Yoake – Team B (AKB48)

Deuxième stage original de la Team B, il parvient à classer 4 de ces chansons dans le Request Hour 100 2013 des AKB48. C’est l’une des meilleurs performances parmi les albums de team !

Team B 4th stage

Critique

  1. Idol no yoake (4/5)
    Chanson de fanfare, ça sonne très majorette. On a le droit à de nombreux tests innovants comme des choeurs enfantins, et un solo de flûtes et trombones. Le refrain est vraiment prenant, et les couplets sont aussi bien travaillés. Seul inconvénient, la musique est peut-être un peu longue (6 minutes).
  2. Minasan mo go issho ni (5/5)
    Chanson énergique et joviale. Elle est vraiment très réussie, on retrouve bien là l’esprit léger de la Team B. Le talk qui arrive vers le milieu de la chanson est assumé par une membre différente à chaque concert, ce qui est toujours agréable pour voir de nombreux visages différents. Cette chanson me rend toujours joyeux: l’instrumental, et les clappements de mains sont très gais !
  3. Haru ichiban ga fuku goro (2/5)
    Ballade un peu plus banale, le refrain est tout de même plus que correct. La modulation à la fin est amusante, et la descente vers 3:10 est cool. Très moyen dans l’ensemble.
  4. Kobushi no seigi (3/5)
    L’ambiance est assez sombre, grâce à une basse et une guitare électrique très présentes. Ça sonne très rock, presque Team K ! Le solo de guitare électrique est raisonnable, mais les refrains sont vraiment bons.
  5. Zannen shoujo (4/5)
    Zannen shôjo était selon Mayuyu la chanson qui lui a fait comprendre que Akimoto Yasushi la comprenait vraiment. Je traduirai bientôt les paroles (onglet traductions/AKB48 du site). On a le droit à une bonne chanson rock/pop avec des voix qui ont le droit à de bons passages solo. Zannen Shôjo a été une C-Side d’un des singles de Mayu, soulignant encore une fois à quel point la chanson lui tient à coeur.
  6. Kuchi utsushi no Chocolate (2/5)
    Relativement rock, cette chanson fait monter les chanteuses dans des tonalités auxquelles elles n’étaient visiblement pas habitué. Les voix sont un peu éraillés, mais je ne sais pas si ça ajoute au charme de la chanson ou la détruit.
  7. Kataomoi no taikakusen (3/5)
    Le refrain est clairement le point fort de chanson. Dommage que les couplets soient en comparaison plus faibles.
  8. Tengoku yarou (4/5)
    Musique complètement déjantée, et ceci est accentuée par les costumes utilisés. La chanson est presque parlée, et ça rend le tout assez naturel. L’instrumental est presque rétro, et le refrain est – malgré des paroles pas des plus heureuses – prenant. Cette chanson est souvent reprise en live, puisqu’elle offre un bon potentiel comique, les NMB la reprennent par exemple assez souvent.
  9. Itoshiki Natasha (5/5)
    Une des chansons les plus appréciées de la Team B, essentiellement car elle est pour beaucoup le meilleur solo de Sashihara Rino, maintenant center des AKB48. Les voix sont rocks, et la chorégraphie aussi. Ça ressemble beaucoup à Blue Rose de la Team K finalement, mais c’est réussi et conserve sa propre originalité.
  10. Joshikousei wa yamerarenai (2/5)
    Tout est Team B dans ce morceau, de l’instrumental amusant, aux choeurs qui font « wouh! wouh ! ». Dommage, mais ce n’est plus suffisant pour attiser notre intérêt.
  11. Suki to ieba yokatta (2/5)
    Le tempo très rapide rend la chanson assez intéressante. Dommage que la mélodie ne suive pas.
  12. Sobakasu no Kiss (1/5)
    Rythmes sautillant, qui devient à terme ennuyant quand on se rend compte que la chanson ne parvient pas à nous surprendre, même pendant un solo excessivement long de la guitare électrique.
  13. Tanpopo no kesshin (3/5)
    Ballade émouvante et à la fois entraînante. Elle contourne les défauts des ballades en général en imposant un rythme plutôt rapide. Le morceau reste tout de même bien en dessous de Arigatou dans le même style.
  14. B Stars (2/5)
    Cette chanson souffre de sa comparaison avec les deux autres musiques ayant pour but de promouvoir la team B que sont les superbes Wasshoi! B, et Team B Oshi. En réalité, la qualité du morceau est raisonnable, mais loin d’être suffisante pour concurrencer ses rivales.
  15. Yokosuka Curve (4/5)
    Pour moi, la seule chose à sauver ici, c’est le refrain. Heureusement qu’il est génial, et permet de donner une impression finale plutôt bonne. J’aime beaucoup son côté très rock et martelé. Les ponts sont tout de même raisonnables.
  16. Arigatou (5/5)
    Les paroles sont très intéressantes, et s’adressent directement aux spectateurs et aux fans des AKB48. Le ton est triste et en même temps plein d’espoir. Une belle réussite, qui cloture fièrement ce stage.

Bonus sur Minasan mo go

Je vais parler un peu plus du fameux speech qui scinde la chanson en deux parties. A l’origine, c’est Kashiwagi Yuki qui s’en occupe, en tant que capitaine de la Team B à l’époque. Mais souvent, d’autres la remplacent ! Watanabe Mayu a ainsi pris sa place lors du live au Tokyo Dome :

La vidéo a été supprimée, je vous donne donc une prestation de Yukirin commentée par les membres !

Le moins qu’on puisse faire est alors de comprendre ce qu’elles racontent. Le discours officiel est le suivant :

Je m’appelle […], AKB48 Team B. Nous vivons tous des moments difficiles, mais tant que vous êtes la, nous vous demandons d’oublier tout vos soucis, et de faire du bruit ! S’il vous plait, encouragez votre favorite et toutes les autres membres jusqu’à ce que vous n’ayez plus de voix ! Ce sera 3000 yens que vous vous amusiez ou non de toute manière. Toi, toi et toi, et tout le monde peut réussir à surmonter la récession et changer le futur du Japon. Allons y ensemble!

Deux remarques, la musique s’inscrivait donc dans un certain contexte économique difficile. D’autre part, le coût des 3000 yens (c’est le prix de la place au théâtre des AKB), je trouve ça assez limite… Mais l’intention est bonne.

De manière générale, je suis très impressionné de la capacité des filles à parler aussi vite tout en sautant, dansant, chantant. Vous ne trouvez pas incroyable que leur timing soit toujours impeccable ?

Conclusion (13,5/20)

La note finale plutôt moyenne est à nuancer par le fait que ce stage contient 16 chansons, ce qui est supérieur à ce qu’on trouve dans un album classique. De nombreuses perles se cachent dans ces performances de la Team B. Globalement, c’est sûrement un des stages les plus réussis, tout groupe 48 confondu, grâce à très peu de chansons sans intérêt.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s