[Focus] Iiwake Maybe – AKB48

14e single des AKB, Iiwake Maybe amorce les débuts du succès du groupe à l’échelle nationale. C’est aussi la première fois que les senbatsus – membres chantant la chanson titre du single – sont élus par les fans eux-mêmes !

Iiwake Maybe

Clip

Remercions donc la chaîne des AKB pour nous fournir tous ces clips en si bonne qualité! On a le droit a une scène d’introduction entièrement parlée, pour introduire la raison de la course de vélo et des événements qui vont suivre.

En voilà la traduction:

Yuko: Arrête de fuir ! J’ai dis arrête de fuir ! Admet le ! C’est ta faute si nous avons perdu n’est-ce pas ? Ne pas avoir réussi à frapper la balle correctement dans un moment si décisif n’est pas ce que l’on attend d’une Ace !

Maeda: Je suis désolée.

Yuko: Pourquoi l’avoir frappée comme ça ? C’était idiot n’est-ce pas ?

Takamina: Arrêtez ça ! Arrêtez ça ! La balle y était, c’était un homerun !

Mayu: Oh, on dirait qu’elles sont énervées…

Yuki: Oui…

Aika: Hey, Nabe-san, qu’est-ce qui c’est passé ?

Mayu: Oota-san, c’est ta première fois ?

Yuki: Les finales, les finales…

Mayu: Lors du dernier match…

Yuki: …elles avaient toutes les bases prêtes pour le dernier lancé. C’était leur meilleur chance, mais …

Yuko: C’était stupide !

Takamina: Non ça ne l’était pas;

Yuko: Idiote !

Professeur: Arrêtez ! Arrêtez ! Taisez vous !

Professeur: Nous allons faire une course. La route sera celle qu’on emprunte d’habitude pour le marathon. La ligne d’arrivée est en face du temple. Est-ce bien clair ?

Tout le monde
: Oui…

Professeur: Est-ce bien clair ?

Tout le monde: Oui !

Professeur: J’écouterais ce que la gagnante a à dire.

Aika: Hé, mais pourquoi sommes nous là ?

Mayu: Parce que ça va être marrant non ?

Takamina: Tu peux arrêter si ça devient trop difficile…

Atsuko: Ça va, je finirai la course.

Professeur: Prêtes ?!!!

Cette dispute entre Yuko et Maeda reflète bien sûr les tensions réelles qui entouraient les deux têtes principales des AKB48 à cette période. On retrouve ainsi le même vocabulaire d’Ace, qu’on utilise aussi pour désigner la membre la plus mise en avant lors d’un single par exemple.

Et pour la traduction entière de la chanson, c’est sur la page associée !

Réapparition

Un clin d’oeil au clip d’Iiwake Maybe a été fait dans celui d’Everyday Kashusha.

Contexte de la sortie

Ce fut la première élection des AKB48 qui précéda la sortie du single. Les coupons étaient proposés dans Namida Surprise, qui s’était alors écoulé à 170.000 exemplaires. Une centaine de membres étaient présentes, mais seules 30 étaient classées : de 1 à 21, les membres aller pouvoir avoir leur petit moment de gloire dans Iiwake Maybe.

Le Kami Seven, ou top 7, fut alors comme suit :

  1. Maeda Atsuko (4630 voix)
  2. Oshima Yuko (3345 voix)
  3. Shinoda Mariko (2852 voix)
  4. Watanabe Mayu (2625 voix)
  5. Takahashi Minami (2614 voix)
  6. Kojima Haruna (2543 voix)
  7. Itano Tomomi (2281)

Il est surprenant de voir qu’après 4 années, ce top, et son ordre, n’a que très peu changé par rapport aux élections les plus récentes.

Maeda Atsuko était donc pour la première mise en avant avec plus de légitimité que les goûts des producteurs ; ce qui n’a pas manqué d’attiser un peu plus la volonté pour les fans de Yuko de gagner la prochaine élection – ce qui sera accompli, pour Heavy Rotation.

Ventes

Malgré un battage médiatique autour de la pratique des élections, et la notoriété grimpante du groupe, le single ne parvient à se placer premier de l’Oricon que lors du premier jour de sa sortie.

Les ventes totales s’élèveront alors à 145.000 exemplaires. Ceci aura pour effet de décevoir certains fans : certains diront « Si même Iiwake Maybe ne parvient pas à arriver premier, je ne sais pas si les AKB le seront un jour », en faisant référence à la qualité de la chanson et à son côté entraînant plaisant à un large public.

Mais le single a pu jouer un rôle dans la gloire actuelle du groupe. Ce fut le premier single qui déclencha ce qu’on a pu voir par la suite : des ventes doublées à chaque nouveau single (260.000 pour RIVER, 400.000 pour Sakura no Shiori, 740.000 pour Ponytail).

Réception auprès des fans

Iiwake Maybe a été pour beaucoup le single qui a fait découvrir les AKB48 (ce qui explique le phénomène précédent). Les places que le single obtient aux différents Request Hour qui classe le top 100 des chansons du groupe le montre clairement : 1er, 4e, 11e, et 30e. La seule chanson qui rivalise encore avec un tel succès sur 4 ans est Kimi no Koto Ga Sukidakara.

Ce qui frappe, c’est que pour beaucoup sont reconnaissant à Iiwake Maybe d’avoir ainsi profité aux AKB48. D’autres regrettent le temps où les singles avaient cette fibre simple et énergique à la fois. Pour poursuivre cette idée, je vous invite à lire un article qui pose la question suivante : Est-ce que Iiwake Maybe est la dernière chanson « divine » des AKB ?

Sa place actuelle

Figurant dans tous les gros concerts du groupe – au même titre que la majorité des singles me direz vous – on peut cependant noter que les « fans chants » sont particulièrement présents lors des représentations ! Comme lors des concerts au Tokyo Dome en 2012 :

Plus récemment, après le départ de Maeda Atsuko, c’est Watanabe Mayu qui a été choisie pour faire figure d’Ace dans la chanson.

http://www.yinyuetai.com/video/594842

Enfin, la chanson a été reprise dans le Waiting Stage de la Team A depuis 2012.

Conclusion

Tant à dire sur une chanson qui pourrait paraître si simple ! Iiwake Maybe est de loin ma chanson préférée des groupes 48. Sa capacité à remonter le moral, et à rendre dynamique et enthousiaste est pour moi sans pareille. Un incontournable.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s