[Nouvelles] Tokyo Électrique

Picquier nous amène ici un formidable recueil : l’éditeur a fait appel personnellement à 5 auteurs contemporains pour décrire le mégapole nippon en 5 petits récits de leur choix.

Tokyo Électrique

Résumés

  • Yumeko – Muramatsu Tomomi
    5 hommes se fréquentent régulièrement dans un bar du « bas Tokyo ». Différents en tous points de par leur profession, leur apparence, et leurs goûts, ils partagent néanmoins le même amour, ou empathie, pour une certaine Yumeko et respectent tous une même ligne de conduite : l’hospitalité tokyoïte.
  • Les Fruits de Shinjuku – Morita Ryûji
    Ryota est un jeune homme vivant en colocation avec Ichiro. Tous deux ont abandonné leurs études et fréquentent bar, filles, et drogues pharmaceutiques. Mais Ryo s’attache à une prostituée qui a réveillé en lui une envie protectrice. Alors qu’il se refuse à la laisser partir retourner voir des clients alors qu’ils se sont enfin rencontrés, le maquereau ne tarde pas à le menacer.
  • Amants pour un an – Hayashi Mariko
    Eriko est célibataire. Invitée par une amie à une soirée de rencontres, elle accepte et se retrouve éperdument amoureuse d’un jeune cadre qui gagne bien sa vie. Mais celui-ci a déjà une petite amie, à l’étranger. Se piégeant elle-même dans ses sentiments, Eriko lui propose de la remplacer pendant 1 an.
  • La tente – Shiina Makoto
    Un employé d’une petite entreprise perd son appartement dans un incendie. Arpentant la ville à la recherche d’un foyer, il dresse une tente au 9e étage de son immeuble de travail. La vue est imprenable, et l’installation menace de ne plus devenir simplement provisoire.
  • Une ménagère au poste de police – Fujino Chiya
    Natsumi a peur des transports. Difficile à concilier avec la dimension gigantesque de Tokyo. Quand Mika, sa fille, se prend de passion pour la mascotte de la police (une peluche appelée Pin-Pon), elle commence à vadrouiller en vélo de postes en postes sur son vélo, d’abord pour son enfant, puis pour elle même, goûtant la fièvre de la découverte.

Critique

Le fait que les nouvelles ne fassent que 50 pages rend parfois un sentiment d’incomplétude. Mais ceci permet à l’oeuvre d’être enrichissante et de véritablement proposer un panorama exhaustif de Tokyo.

Ce qui fait la force de ces récits, leur point commun, est clairement la force des descriptions, parfois très crues. Un seconde avantage réside dans le fait que ces travaux sont récents, et construisent finalement une sorte de guide touristique !

On pourrait penser que des critiques de Tokyo pour sa pollution, où la moral des habitants plutôt renfermés nous couperaient l’envie de nous y rendre, mais c’est l’inverse qui se produit. Ce portrait franc finit par être enchanteur.

Conclusion

Un très bon petit recueil de nouvelles, à déguster rapidement avant un voyage au Japon ! À noter que l’idée a tellement plu que des éditeurs japonais ont à leur tour publiés le livre au Japon !

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s