[Film] La princesse Mononoke – Hayao Miyazaki

Les fans d’animations ont dû être choqués de l’absence de Hayao Miyazaki sur un blog de culture japonaise qui se veut le plus complet possible. Cette erreur est réparée aujourd’hui avec la critique du film もののけ姫, Mononoke hime, La princesse Mononoké.Actualité

Ceux qui suivent un peu l’actualité savent surement que Hayao Miyazaki vient d’annoncer sa retraite et que donc, le film 風立ちぬ, Kaze Tachinu, sortit récemment est sa dernière réalisation.Ce film n’étant pas encore sortit en France, il n’y aura pas de critique tout de suite, mais j’irais le voir et ferais un article dessus.

La princesse Monoké

Ce film, sortit en 1997, est (comme beaucoup de réalisations de Miyazaki) un succès au Japon et en France, il enregistra ainsi plus de 750 000 entrées en France contre à peine plus de 460 000 aux Etats-unis. Son film 千と千尋の神隠し, Sen to Chihiro no kamikakushi, le voyage de Chihiro est d’ailleurs le plus gros box office japonais de l’histoire.

J’avais déjà vu le fil quand j’étais petit, 7 ou 8 ans, je ne me souviens de rien à part qu’à cette âge je n’avais rien compris (je me demande encore pourquoi mes parents m’ont passé ce film à cette âge, ils avaient juste du regarder la pochette : « dessin animé = enfant », pathétique …).Histoire

Ashikata combat un démon pour sauver son village, mais il est touché par le démon est son bras droit est « contaminé ». Alors que la prêtresse du village lui prédit une mort prochaine, il part vers l’ouest pour chercher des explications.

A l’ouest il assiste à la lutte du village des forges de dame Eboshi et des forces de la forêt accompagnées par San, une (charmante) humaine. Qui aidera-t-il ?

Critique

Le simple nom du réalisateur permet de répondre aux questions par rapport à la qualité graphique de la réalisation : Le film est magnifique !Princess-Mononoke-princess-mononoke-14520398-1024-768Le scénario est émouvant, l’intrigue est présente et il réserve quelques surprises aux spectateurs. Mariant à la perfection l’action du combat, le fantastique des événements et la petite histoire d’amour entre les personnages.

Conclusion

Pour mon premier Miyazaki, je ne suis pas déçu. Miyazaki nous emmène dans son monde et nous en sort doucement, l’esprit encore rêveur. Sa renommée est totalement justifiée. Vivement le prochain !

Hayao Miyazaki

Un japonais à barbe !

2 réflexions au sujet de « [Film] La princesse Mononoke – Hayao Miyazaki »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s