[Tétralogie] La mer de fertilité – Chevaux échappés (II) – Yukio Mishima

Le  deuxième roman de la tétralogie La Mer de fertilité a été publié en 1970, après la mort de l’auteur. Suite du bouleversant Neige de printemps, il se déroule vingt ans après.奔馬Histoire

Vingt ans après le premier tome, Honda, ami de Kiyoaki est magistrat à Osaka. Il fait la rencontre d’Isao, fils du précepteur de Kiyoaki à l’époque du premier tome.

Contrairement à Neige de printemps, l’histoire d’amour occupe un rôle mineur dans l’intrigue générale, principalement basée sur les idées d’Isao, nationaliste d’extrême droite voulant faire un coup d’état (rappelant celui de Mishima lui même).

Critique

Très différent du premier roman, le deuxième est tout aussi passionnant.

Ce livre peut être vu comme une « autobiographie posthume », l’auteur raconte ce qu’il fera avant de la faire. Pour ceux qui ne le savent pas, Mishima a fait un pseudo coup d’état en 1970, en voyant son échec quasi certain, il fit le le seppuku. Le manuscrit des quatre romans a été posté juste avant son coup d’état, il prévoyait qu’il allait mourir. Mishima coup d'étatTout au long de l’œuvre, le seppuku est mis en avant et l’honneur qu’il procure constamment vanté. J’avais aussi lu une nouvelle de Mishima, Patriotisme. Elle raconte les dernières heures d’un couple qui allait se suicider. Le femme choisissant de son plein gré de suivre son mari dans la mort. Le mari avait été déshonoré et n’avait d’autre choix que de s’ouvrir le ventre. L’auteur décrit sur plusieurs pages le déroulement du suicide, de la première goutte de sang versée au dernier souffle du suicidé. Très sanglante, cette nouvelle montre le culte que Mishima vouait au seppuku. Il est même trés probable que le pseudo -coup d’état ne soit qu’un prétexte pour se suicider.

Conclusion

L’œuvre terminale de Mishima est bouleversante, tellement sombre et tourmentante, qu’elle transporte le lecteur dans l’univers de nationalisme fanatique de la fin de la vie de l’auteur. Chevaux échappés s’impose comme une œuvre majeure de l’auteur; celle qui est parmi le plus intéressante pour le comprendre.

Remarque

  • La page Wikipédia de La Mer de fertilité va un peu trop loin dans le résumé de l’histoire …

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s