[Roman] Kafka sur le rivage – Haruki Murakami

Kafka sur le rivage est un livre de Haruki Murakami (encore ! ) paru en 2002 au Japon et en 2006 en France. Il est paru sous le nom 海辺のカフカ (Umibe no kafuka) au Japon.Kafka sur le rivageKafka Tamura est un adolescent tokyoïte. Le jour de ses 15 ans, il décide de faire une fugue sans savoir où il ira. Par pur hasard, il se dirige vers l’île de Shikoku.

Comme souvent chez Murakami, la narration est alternée entre deux personnages. L’autre personnage est un soixantenaire déficient mentalement. Par des circonstances toutes aussi hasardeuses, il retombera aussi à Shikoku.Carte JaponCritique

Murakami mène parfaitement l’intrigue du roman, se passant de passages explicatifs inutiles, il nous donne juste le nécessaire pour comprendre où il veut en venir. Il n’y a pas de superflu qui ralentirait la lecture, Murakami nous passionne pour son histoire et ne met aucun obstacle devant le lecteur.

Le roman a beau être épais, il n’est jamais lassant tant il est surprenant et intriguant. Un livre qui se dévore.

La lecture de ce livre est extrêmement troublante, ce que l’on pensait impossible, immoral, inimaginable, arrive. Certains passages sont très crus, érotiques.

J’ai vraiment été surpris car j’ai emprunter ce livre à la bibliothèque de mon lycée; selon les conseils de la documentaliste. Je suis habitué à lire des passages comme cela, mais dans le milieux scolaire pas du tout !

Je n’ai pu m’empêcher de m’identifier au personnage principal, Kafka, 15 ans, ayant un an de moins seulement. Cela est particulièrement intéressant, rendant le livre encore plus prenant. Un public adolescent appréciera sans doute ce livre.

Je déconseillerais cependant ce livre pour les plus jeunes, qui, en plus, ne comprendraient pas ou mal le livre (par jeunes j’entends moins de 10-12 ans).

Conclusion

Hésitant entre la frontière du réel et du fantastique, Murakami amène les personnages et le lecteur dans un monde de révélations le tout dans une atmosphère totalement imprévisible, surprenante et passionante.

A lire.

2 réflexions au sujet de « [Roman] Kafka sur le rivage – Haruki Murakami »

  1. Ma lecture de Kafka remonte maintenant à 2 ans, mes souvenirs en sont peut être flous.
    Si je me souviens bien, un troisième personnage chauffeur routier narre aussi l’histoire pendant un certain laps temps. Son point de vue vient comme nuancer les deux précédents.
    Par ailleurs, pourrais-tu développer un peu l’intrigue du roman ? Qu’est-qui pousse notre héros à s’enfuir ? Pourquoi s’arrêter à Shikoku ?
    Enfin, c’est vrai que l’identification à l’adolescent est assez facile : plus que dans les autres romans de Murakami tout du moins. Y a-t-il d’autres particularités qui distinguent ce roman des autres oeuvres de l’auteur ?

    • La section « histoire » de l’article est assez vide car j’ai eu du mal à la remplir. Dans le cas des deux personnages, ils s’arrêtent à Shikoku pour la même raison qu’ils y sont allés : par intuition.
      Il y a effectivement un chauffeur routier dans l’histoire.
      Je n’ai pas lu assez de Murakami pour dire si ce roman a des particularités qui le distingue des autres œuvres de Murakami, mais par rapport à ce que j’ai lu (1Q84, Au sud de la frontière à l’ouest du soleil et Autoportrait en coureur de fond), je ne n’en ai pas trouvé.
      Le prochain : La ballade de l’impossible
      Toujours à propos de Murakami, je viens de lire qu’il est favori pour la Nobel de littérature cette année encore ! On y croit !
      http://www.lefigaro.fr/livres/2013/10/02/03005-20131002ARTFIG00497-nobel-murakami-favori-des-bookmakers.php

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s