[Voyage] 12 – Kyoto

Destination finale, Kyoto capitale historique du Japon: accrochez-vous, vous n’allez pas être déçus. Dans la ville où la hauteur des bâtiments est limitée par la loi pour veiller au respect d’un panorama immaculé, on va s’amuser à découvrir des temples, des quartiers, et une population toujours plus chaleureuse.

DSC00729

La Ballade de tous les possibles

On a vite fait de se perdre dans cette ville qui se révèle vite être un vrai labyrinthe. La hauteur étant limitée, Kyoto s’est rapidement étalée, au point d’être aujourd’hui fusionné à la ville d’Osaka. Il est donc possible de s’enfoncer dans des rues de plus en plus étroites jusqu’à déboucher sur le marché de Nishiki, où nombreuses sont les odeurs de poissons frais et épices diverses.

Un plus au nord se trouve Gyon, le quartier des geishas qu’il est possible de croiser (surtout quant la nuit est tombée); à l’est, on peut tomber sur un temple qui paraît anodyn mais qui renferme de nombreuses estampes remises récemment à neuf par Canon! En faisant le tour de la ville, il n’est pas rare de tomber sur des tori – portes rouges en bois faisant parfois plusieurs mètres de hauteur.

Plus touristique, la Tour de Kyoto permet d’avoir un panorama sur la ville entière; mais la gare toujours aussi excentrique peut proposer la même chose et à moindre frais. Toujours est-il qu’une exposition d’enfants de maternelle était exposée à l’intérieur de la Tour, peut être un futur artiste se cachait-il parmi eux!

Après la marche, les trains, et les bus…

Le vélo est un moyen de locomotion largement adapté à la ville, plate et étendue. On s’en tire généralement pour moins de 10€ pour la journée, dans des hôtels ou proche de la gare. Les sensations sont exquises. On arrive donc au Kinkakuji situé au nord pour l’ouverture, et on découvre ce pavillon d’or qui a fait couler tant d’encre et qui apparaît aussi dans de nombreux animes.

k-on kinkakuji

Dans K-On!, les lycéennes se rendent au monument le plus connue de Kyoto lors d’un voyage scolaire.

En redescendant au centre ville, on s’arrête au cinéma, pour voir le dernier film des studio GhibliOmoide no Mānī – Souvenirs de Mannie. Si il faut compter pour la place une dizaine d’euros, les popcorns et boissons sont très bon marché, et – fait qu’on retrouve dans les trains – les sièges possèdent leur propre accoudoirs. Le film était superbe, les animes ont un beau rendu sur grand écran. Leur histoire généralement plutôt simple permet aussi de se passe de sous-titre et d’en apprécier chaque séquence.

Kyoto est une ville exceptionnelle, c’est sûrement le lieu à visiter pour toute personne souhaitant découvrir un Japon traditionnel resplendissant; de nombreuses japonaises n’hésitent pas à s’y balader en kimono, des jardins vous attendent au bout de chaque avenue elle-même bordée de magasins typiques. Difficile alors de retourner à Tokyo pour y prendre l’avion du retour, mais on sourit en voyant les AKB48 nous accompagnant jusqu’au bout!

Merci à tous d’avoir suivi cette petite épopée, et merci à ceux qui ont partagé ces articles. Le blog ne s’arrête pas là, et vous réserve encore de nombreuses surprises, dont la création potentielle d’un véritable site yukizuri. De nombreuses critiques de singles et de clips sont en cours, et les derniers bonus du voyage au Japon arriveront bientôt !

Ça tourne!

Et coupez!

Publicités

Une réflexion au sujet de « [Voyage] 12 – Kyoto »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s