12/31

A chaque fois que je me remémore l’année passée
je me met à pleurer
Ce 31 décembre là
j’étais toute seule dans ma chambre

Toutes mes amies travaillaient
et semblaient si occupées…
En mangeant un plât acheté à l’épicierie
je regardais Kohaku

Il y avait de nombreuses jeunes chanteuses
et danseuses
Mais pourquoi moi, j’étais là ?

Soudain je fondis
en larmes
Je sentais même leur châleur
sur mes joues
Aujourd’hui encore
je ne sais pas
pourquoi j’ai pleuré comme ça

Je ne suis pas allé rendre visite
à ma mère à la campagne
Quand je l’ai appelé
j’étais trop loin, et les cloches de la nouvelle année
m’ont grondées

Cette année c’est certain
je me tiendrais là-bas en souriant
Je me le promet.

Cachant ces sentiment
au fond de mon coeur
Même si ma vie doit être en jeu
je dois le faire
Nous avons partagé notre amertume
et notre déception
Jusqu’à ce que chacune rie à nouveau

Soudain je fondis
en larmes
Je sentais même leur châleur
sur mes joues
Aujourd’hui encore
je ne sais pas
pourquoi j’ai pleuré comme ça

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s