[Film/Nouvelle] Patriotisme – Yukio Mishima

Mishima raconte dans la nouvelle Patriotisme le seppuku du lieutenant Shinji Takeyama et de sa femme Reiko. Montrant sa passion pour cette forme de suicide purement japonaise, cette courte œuvre a été adaptée en un court métrage, Les Rites de l’amour et de la vie, joué par Mishima lui-même.

Yukoku - Yukio MishimaNouvelle

Écrite en 1960, ce texte d’une quarantaine de pages raconte les derniers instants d’un couple, de leur décision de se suicider, jusqu’à leur sanglante mort. L’action se déroule en 1936, peu arpès le coup d’état manqué du 26 février. Le lieutenant Shinji Takeyama décide de mourir suite à la mort de ses frères d’armes qui avaient tenté de sauver son mariage récent en l’excluant de leur putsch. Sa femme, Reiko, décide de l’accompagner malgré son jeune âge et les souhaits de son mari.

Mishima épure au maximum le style de son texte, ôtant le superflu nécessaire à la narration, comme le fait le couple dans la mort. Il n’y a que le nécessaire, rien ne vient diluer la force des mots.

Les jeunes mariés affrontent la mort sans l’éviter ou hésiter, comme la fera l’auteur dix ans plus tard, ils restent fiers et résolus devant leur choix, pourtant si dur. La pureté de leurs actes est, à l’image de du Japon d’avant guerre, ce que Mishima souhaite, ce qu’il fera.YukokuL’action se déroule, ils meurent, il ne reste rien, la maison est vide de toute vie, deux corps baignent dans une marre de sang, unis dans la vie et la mort. L’esprit est reposé et bouleversé par la bravoure de cette femme, de cet homme et du récit si pur du début à la fin, ne faisant aucun écart dans la conduite stoïque que l’auteur décide de choisir pour ce texte.

L’œuvre, malgré sa brièveté, reste un des récits majeurs de Mishima. Dans Confession d’un masque, il donne sa vision de l’amour, dans le Soleil et l’acier, sa vision de du corps et de l’esprit, dans la Mer de fertilité, sa vision de la vie. Avec Patriotisme, il décrit la mort idéale, la seul mort acceptable à ses yeux.

Vous pouvez lire cette nouvelle dans le recueil Dojoji est autres nouvelles, dans la collection Folio 2€, chez Gallimard, ou encore dans le recueil Mort en été, chez le même éditeur.

Court-métrageYukokuRéalisé en deux jours de 1965, ce court-métrage d’une demi heure, met en scène la nouvelle de Mishima avec une précision remarquable. Il a été réalisé par Mishima lui-même.

Comme dans l’œuvre littéraire, il n’y a que deux personnages, Reiko, interprétée par Yoshiko Tsuruoka et son mari, Shinji Takeyama, joué par Yukio Mishima.

Le film est séparé en cinq parties, comme la nouvelle. En noir et blanc, sans parole. Mishima a su, à la manière de ses livres, tenir la distance nécessaire pour ne pas entrer dans la sphère intime des personnages et garder la froideur caractéristique de la nouvelle.YukokuLa femme de Mishima, Yoko Mishima, a fait interdire et à fait détruire toute les copies de ce court-métrage après la tragique mort de son époux. Mais, alors qu’il tombait dans l’oubli, en 2005 les négatifs ont été trouvé en parfait état à l’intérieur une boite de thé dans la demeure de Mishima.

Depuis, la film a été réédité en DVD.

Vous pouvez aussi voir ce film sur You tube.

Mishima Yukoku

Publicités

2 réflexions au sujet de « [Film/Nouvelle] Patriotisme – Yukio Mishima »

  1. Cette critique est très complète !
    Pour avoir lu la nouvelle dans La Mort en été, je n’avais jamais eu vent de l’existence d’un court-métrage associé. Tu as su parfaitement retranscrire l’ambiance de la nouvelle. Bravo.

    • J’ai appris l’existence du film avec Le Soleil et l’acier (toujours de notre grand ami Mishima, mais je n’ai pas tout compris). Adorant l’image de couverture (la deuxième image de l’article), j’ai cherché ce que c’était et j’ai vu qu’elle était extraite du court métrage.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s